Bandeau
Le Dictionnaire des BIELMANN du Canton de Fribourg
Slogan du site
Descriptif du site
armoiries des familles BIELMANN du Canton de Fribourg et d’ailleurs

armoiries

Article mis en ligne le 14 octobre 2012
dernière modification le 23 décembre 2014

par Jean-Pierre BIELMANN
Imprimer logo imprimer

Contrairement à la Suisse, l’usage des armoiries est devenu très confidentiel dans presque tous les pays d’Europe. On ne les rencontre plus guère que dans les livres d’Histoire, dans les vieilles demeures, parmi les ornements des édifices religieux ou chez quelques familles bien nées. Pourtant l’identification d’un individu ou d’un groupe par une représentation n’a pas disparu. Bien au contraire, les marques commerciales du XXIe siècle en font un usage massif à travers leurs logos. Elles se sont simplement libérées du carcan des règles de l’héraldique.

En Suisse, les armoiries n’ont pas cédé le pas à cette « modernité », à cette mode. Elles restent représentées sur des objets, des images et des bâtiments de toute nature. Elles symbolisent alors leur appartenance à une institution ou à une famille. Les armoiries de la ville de Fribourg qui blasonne « d’azur à la tour crénelée d’argent, senestrée d’un avant-mur crénelé du même et s’abaissant en deux degrés ; un demi-anneau d’argent mouvant en pointe de la tour et du mur » sont imprimées sur tous les papiers officiels, constituent l’élément caractéristique des sceaux communaux et ornent le très moderne site internet de la ville. Il en va de même pour celles de Canton, «  coupé de sable et d’argent ». La création de la commune du Mouret en 2003 entraîna le dessin d’un nouvel emblème constitué à partir des couleurs, émaux et meubles des six anciens villages : la fontaine de Bonnefontaine, les flèches d’Essert, le sapin d’Oberried, le gril de Montévraz et le cœur de Zénauva. Lors de la construction d’un nouveau chalet...

Pour en savoir plus : voir la Version Papier, article également disponible en "Tiré à Part n° 4"

...du Canton de Fribourg, nous connaissons deux types d’armoiries.

Premier Type

« Coupé : au 1, d’or à un homme issant du trait, habillé, coiffé d’un chapeau de gueules, tenant de sa dextre une hache d’azur, la senestre appuyée sur la hanche ; au 2, d’azur à une bande componnée d’argent et de gueules. »

Ce type correspond aux armoiries généralement données par les Archives de l’État de Fribourg pour toutes les familles BIELMANN du Canton de Fribourg. Elles...

Pour en savoir plus : voir la Version Papier, article également disponible en "Tiré à Part n° 4"

Selon H. De VEVEY L’HARDY, cette composition fut collectée par un curé de Treyvaux et communiquée en son temps à M. Frédéric Théodore DUBOIS, bibliothécaire et héraldiste. Une famille de la paroisse conserve un vieil écu la représentant. Il est surmonté d’un heaume à visière et il révèle une inscription avec une orthographie singulière du nom...

Pour en savoir plus : voir la Version Papier, article également disponible en "Tiré à Part n° 4"

Les descendants actuels des BIELMANN du Mont et de Montagny détiennent un ancien sceau, probablement de la fin du XVIIIe siècle, avec une variante de ces armes :
« coupé au 1° d’or à l’aigle éployée de gueules, au 2° de gueules au dextrochère d’argent, issant de senestre et tenant l’épée en bande. Les deux quartiers séparés par une fasce de gueules brochant sur l’épée. Sommé d’un...

Pour en savoir plus : voir la Version Papier, article également disponible en "Tiré à Part n° 4"

...des autres lignages cédèrent à la nouvelle mode. Les GASCHOUX choisirent un chou, les BUSSARD, un busard, les ROSSIER, trois roses... Dans l’espace germanique, les armoiries parlantes connurent un développement encore plus important, car l’anthroponymie y recourt plus qu’ailleurs aux noms de végétaux, d’animaux, de couleurs ou d’objets de toute nature. Ainsi les KOLLY portent des grenades ou des volcans enflammés en référence au charbon, "Kohle". Les NEUHAUS font figurer une façade d’une maison et les THURLER, une porte. 

Pour leur part, les BIELMANN, dont la sonorité du patronyme est proche de...

Pour en savoir plus : voir la Version Papier, article également disponible en "Tiré à Part n° 4"

Les officines face au phénomène de mode, notamment en Suisse et en Italie de Nord, et au nombre des demandes, sombrèrent rapidement dans le manque d’originalité et la répétition des thèmes et des compositions. Ainsi, pour les héraldistes, la composition dite du Chef de l’Empire « d’oro all’aquila di nero » (d’or à l’aigle de sable), fréquemment reprise dans les écus produits par...

Pour en savoir plus : voir la Version Papier, article également disponible en "Tiré à Part n° 4"

Ce dernier volume contient les armoiries des BIELMANN. La dix-septième page leur est entièrement consacrée. Seul le premier type a été représenté à la page 16.

En 1978, les éditions SLATKINE de Genève ont réimprimé l’Armorial...

Pour en savoir plus : voir la Version Papier, article également disponible en "Tiré à Part n° 4"

Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • BIELMANN - type 1
  • 8.9 ko / JPEG
  • BIELMANN - type 1 cachet de 1773
  • 12 ko / JPEG
  • BIELMANN - type 2
  • 11.3 ko / JPEG
  • BIELMANN - type 2 variante
  • 10.5 ko / JPEG
  • Tiré à part n° 4
  • 17 ko / JPEG


puce Contact puce Espace rédacteurs

RSS

2009-2018 © Le Dictionnaire des BIELMANN du Canton de Fribourg - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.14